Le Comte de Montivilliers dans la littérature médiévale

Enjeux réels imaginaires par Jean-Jacques VINCENSINI, professeur émérite de langue et littérature médiévales à l’Université François Rabelais de Tours et membre du CESR.

« Dans quelle(s) œuvre(s) de la littérature du Moyen Âge peut-on trouver « Monteviliers », « Mostierviler » ou « Mosterviler » ? À ma connaissance, il n’y en a que deux : Jehan de Saintré d’Antoine de la Sale (vers 1460) où son évocation relève du détail, et l’Escoufle de Jean Renart (début XIIIe siècle) dans lequel « Montiviliers » illustre des préoccupations politiques et imaginaires majeures pour la narration. » Insistant sur le personnage de Richard de Normandie, élevé à la dignité de « comte de Montivilliers » le roman de Jean Renart présente des enjeux essentiels pour l’époque. Il n’en reste pas moins que l’un des plus fameux romans du siècle de Philippe Auguste a fait de Montivilliers le lieu idéalisé du pouvoir d’une lignée normande dont la mémoire n’est pas effacée.

 

Entrée : 4 Euros (gratuite pour les membres de l'association M.H.A.D)

Mardi, 28 avril, 2020 - 18:15 - 19:30
Salle Michel Vallery
Concerne MHAD: